logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/01/2010

LES DEUX FANTOMES

      LES DEUX FANTOMES

 

 

Le vent rougit et brame serrant entre ses bras,

les murs dévastés d’un ancien palais,

pendant que les haut donjons,

majestueux el sombres le défient.

Personne ne passe la nuit par l’obscure ruelle,

même les chiens l’osent quand sonne minuit

seulement des formes blanches de fantômes ailées

arrivent a un rendez vous depuis le temps passe.

 

C’était dans le temps ancien un ancien chevalier,

que chantait sa tristesse au pie d’un haut donjon,

il était amoureux d’une fille très belle,

mais comme il était pauvre, on ne voulait de lui.

Et il venait la nuit a minuit,

chanter a son aimée, son ardente  passion,

car ses parents, l’avaient enfermée,

dans le plus haut donjon.

 

La belle Celimene, que l’aimée toujours,

et que l’attendait pour écouter sa chanson,

cette triste nuit, pour le réanimer,

enveloppée dans un mouchoir,

fit tomber une fleur.

Et quand l’amoureux allait la ramasser,

cachée dans l’ombre une épée le blessa,

et au temps qu’il tombait avec la rose a la main

le sang dans son mouchoir désignait une fleur.

 

La pauvre Celimene pleine de douleur

c’est laisse tomber depuis l’haute tour…..

Ses mains se sont unies dans un nœud d’amour,

pendant que ses regards se disaient adieu.

Et dans la nuit silencieuse et sombre

ce fantôme vient chercher la rose,

et Celimene attend, elle-même une ombre

dans la tour, fidele et amoureuse.

 

Minuit sonne très triste dans la voisine Eglise

Et eux ne manquent pas son rendez-vous macabre….

¡Comme en la nuit lointaine  qu’arrêtait ses vies,

Car son amour eternel, vit toujours dans se amés.

                                      MARU

Commentaires

Eternelles histoires d'amour mais toujours très belles à entendre. Qui sait après tout ce qui se passe après....
Vu, le bout de ton jardin.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 09/01/2010

Tu es poetesse mais tu as du être une grande amoureuse heureux hommes qui t'ont connue Bonne soirée au coin du feu car il fait froid Bises

Écrit par : fleurbleu | 09/01/2010

Coucou Maru !

C'est beau et triste mais peut être les fantômes du chevalier et de Célimène vivent une belle histoire d'amour là-haut .
Bravo belle poésie .

Bon dimanche bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 10/01/2010

Cette belle histoire d'amour contrariée me rappelle : il était une fois une fille de roi au coeur plein de tristesse ; enfermée nuit et jour au sommet d'une tour, elle pleurait toujours. Un jour prenant son vol un gentil rossignol vint dire à la Princesse.... lallalalalalal"... Bisous Maru. Miche

Écrit par : miche | 12/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique