logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/11/2010

AVOIR DE LA SOIF A bARCELONA

Françoise la Comtoise en rit encore avec mon histoire, sur le nom Bouillon. Mais je vais vous reconter ce que l'etait arrivé a mon mari quand il est venu a Barcelone pour se marier avec. moi.

Malgre que c'etait le mois d'Avril, il faisait dejà chaud, il se promenait avec un cousin, et ils on decidé rentrer dans un bar pour pendre une biere. Comment ils ne savaient le nom en espagnol, l'on cherche dans le dictionaire, et ils ont trouve : Biere= Cerveza, Ataut. Ils on trouve que cerveza etait un mot assez vilain et il ont demande: Garçon vite que on est tres pressés: dos atauts. et le garçon en riant les a repondu: Je le regrette monsieurs, mais cette marchandise on ne la sert pas ici. (Ils avaient demande deux cercueils)

Bises   MARU

 

Commentaires

l'orsque les Italiens voient les Français boire un café,
ils disent que l'on boit un bouillon , car chez eux, c'est juste un fond de café...
il vaut mieux se taire à l'étranger...? et regarder la traduction !

Bonne nuit !

Écrit par : Marie-Thérèse | 21/11/2010

Voilà ce qui arrive quand on ne connait pas la langue d'où on est.
Pendant mes vacances en Espagne, je m'était fait voler tous mes papiers et j'ai du aller porter plainte dans un commissariat.
L'agent qui était là ne parlait pas le français, et moi pas l'espagnol.
Alors je ne vous dis pas....
Un mauvais souvenir pour moi.
Bonne soirée.
Anita.

Écrit par : anita | 21/11/2010

une histoire court aussi sur le sujet pour un touriste prenant une douche et qui demande une cerveza pensant obenir une serviette et obtenant une bière...

Aurais-tu le texte en espagnol de la chanson qui illustrait mon dernier diaporama et sa traduction française? je n'ai rien trouvé sur internet.

dominique

Écrit par : papydompointcom | 23/11/2010

Gentille méprise.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 23/11/2010

Bonsoir Maru,

Quand on ne connait pas une langue, on peut faire des erreurs terribles. Celle ci ne tire pas à conséquence, mais c'est vrai que ce mot en français a deux équivalents complètement différents en espagnol.


Ils ont bien du rire ensuite !!

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 24/11/2010

Amusante, ton histoire.
Le mieux, c'est de n'avoir besoin de rien quand on est à l'étranger !...

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 27/11/2010

Trop droles ces histoires qui peuvent nous arriver lorsque l'on ne maîtrise pas la langue... la tienne m'a bien fait rire Passe un tres bon dimanche Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 28/11/2010

Coucou Maru !
En retard sur cette note . Encore une anecdote rigolotte avec la langue de Molière traduite en langue Ibérique , hi ! il a bien rigolé aussi le garçon de café . Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 04/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique