logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/01/2011

LES ROIS MAGES et sa traduction

Los reyes hacia Belén

 

iban siguiendo a una estrella,

 

buscaban a un niño Rey.....

 

y encontraron a un bebe,

 

en una cuadra maltrecha.

 

 

Aunque el entorno, era pobre,

 

en medio de paja y tierra,

 

les afirmaba la estrella,

 

que aquel era el niño Dios

 

y portador de sorpresas.

 

 

Aquellos reyes de alcurnia,

 

ante el bebé se inclinaron,

 

y extrañados de si mismos,

 

de rodillas y a sus pies,

 

a la humildad adoraron.

 

 

Traían bellos presentes,

 

pero no lo ofrecieron,

 

que en aquel niño veían

 

como destellos de cielo,

 

que apagaban de esta tierra

 

los mas altivos reflejos.

 

 

Los reyes eran muy ricos,

 

mas con ellos se llevaron,

 

a sus países de ensueño,

 

un presente mas preciado: 

 

¡el amor que allí encontraron!

 

 

Que les hizo comprender,

 

que aquel niño en sí tenía,

 

mas importancia que el oro...

 

mas belleza que la mirra.....

 

mas perfume que el incienso.....

 

 

Admirados comprendieron

 

que aquel niño era divino,

 

que no era Rey de la Tierra,

 

con destino pasajero.....

 

que su Reino..... ¡¡eran lo Cielos!!

 

 

             *   *   *   *   *    *

 

 

Traduction

 

 

Les rois vers Belém,

 

suivaient une étoile,

 

ils cherchaient un enfant Roy,

 

et ils on trouve un bébé,

 

dans une écurie délabrée.

 

 

Encore que tout était très pauvre,

 

au milieu de terre et paille,

 

l’étoile les affirmait

 

que c’était bien l’enfant Dieu,

 

porteur de grandes surprises.

 

 

Ces Rois de très hauts lignages

 

devant le bébé se sont inclinés

 

et un peu surpris d’eux-mêmes

 

a ses pies agenouillés,

 

l’humilité ils ont adorée.

 

 

Ils portaient de beaux cadeaux,

 

mes ils ne les ont pas offert,

 

que dans cet enfant ils voyaient

 

comme des étincellements du ciel

 

qu’éteignaient de cette terre,

 

les plus altières reflexes.

 

 

Les Rois étaient très riches,

 

mais avec eux ils ont emporté

 

a ses pays de rêve,

 

un présent plus précieux :

 

L’Amour qu’ils ont trouvé là.

 

 

Que les avait fait comprendre

 

que l’enfant avait en soi,

 

plus d’importance que l’or,

 

                     plus de beauté que la myrrhe,

 

                      plus de parfum que l’encens.

 

 

                      Admirés ils ont compris,

 

                      Que cet enfant était divin,                    

                      qu’il ne serait roi de la Terre,

 

 avec un destin passager….

 

Que son Royaume etaient… ¡Les Cieux !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique